Acheter une ile: en Grèce, dans les Caraïbes, en France (Morbihan, Bretagne), tout est à vendre ! 



Acheter une île déserte n’est plus réservé qu’aux milliardaires. Du morceau de caillou pour quelques milliers d’euros perdu au large des côtes du Canada à l’île des Caraïbes toute équipée, les sites de vente d’îles privées visent tous les budgets. La recherche d’une île à vendre ne doit pourtant pas se faire uniquement en fonction du prix. Il est important de considérer les infrastructures existantes, et notamment les installations d’eau et d’électricité. On pourra par ailleurs réaliser de bonnes opérations immobilières si l’on achète une île paradisiaque pas chère mais dénuée de tout équipement. Il faudra alors rentrer dans la peau d’un entrepreneur, d’un gouverneur et d’un architecte. Que vous soyez plutôt Robinson Crusoé ou plutôt Napoléon, vous trouverez votre bonheur en achetant une île déserte.


L’ile : un investissement immobilier atypique


Je vais en vacances dans mon ile

« Et toi, tu vas où en vacances cet été ? ». « Dans mon île ». Avouez tout de même que cette annonce provoque son petit effet autour du distributeur de café. Si beaucoup de personnes possèdent une résidence secondaire, bien peu possèdent une île. Il y a un certain prestige lié à la propriété d’un bout de terre planté au milieu de l’océan, car on donne au maître des lieux l’image d’une personne entreprenante et atypique.

L’idée que tout le monde se fait d’une île privée est une plage uniquement pour soit et sa famille. On peut aller et venir sans croiser d’autres touristes, il y règne une sensation de liberté et d’indépendance. Celui qui possède une île privée montre cette image à son entourage.


Privauté assurée

Acheter une île déserte c’est trouver une certaine privauté. On pourra y jouer les Robinsons solitaires, ou inviter amis et proches pour les vacances. Pas de voisins pour vous demander de baisser la musique, pas de touristes étrangers qui vous prennent en photo en train de boire votre apéritif, pas non-plus de haut-parleurs hurlant le programme du syndicat d’initiative à l’heure de la sieste.

Pas de connexion Internet, pas de télévision, les enfants passeront leurs vacances en pleine nature, déconnectés. Juste vous, la nature et le vent.



Un mélange de Napoléon et de Robinson

On peut acheter une île paradisiaque pas chère sur laquelle rien n’est construit, y planter sa tente de camping et passer là d’heureuses vacances. Douche à la sauvage, cuisine au feu de bois et pêche a la ligne. On peut également entreprendre la construction de bâtiments, comme Napoléon l’avait fait à son arrivée à l’île d’Elbe. C’est d’ailleurs la meilleure manière pour faire monter la valeur immobilière de l’île, et d’envisager une plus-value à la revente.

Autant lorsque l’on achète un mas en province on est limité à certaines règles de construction et de voisinage, autant lorsque l’on achète une île déserte on fait ce que l’on veut. Si vous avez aimé ces jeux en ligne où l’on construit des villes et des civilisations, vous aimerez encore mieux cet investissement immobilier atypique qu’est l’île privée.

Comment acheter une île déserte


Combien ça coûte ?

Une île n’est jamais qu’un terrain, pouvant comporter ou non des bâtiments. Exactement comme dans le cadre d’une résidence secondaire, il y en a pour tous les prix. On peut trouver une île à vendre à partir de 10 000 €. Si votre budget le permet, vous pourrez même dépenser quelques 50 millions d’euros. Les îles les plus chères se trouvent dans les Caraïbes, les moins chères sont au large de la Bretagne, du Canada et de l’Écosse. La Grèce a également mis en vente bon nombre de ses îles afin de renflouer ses caisses. Il y a donc d’excellentes affaires en ce moment sur le marché hellénique.

coût d'une île

Moins l’île possède d’infrastructures, moins elle est chère. Plus elle est accessible, plus elle est chère. Comptez par exemple près de 4 millions d’euros pour une île dans la lagune de Venise, et 90 000 € pour une île perdue dans l’Ouest du Canada.

En France, c’est surtout en Bretagne que l’on compte le plus grand nombre d’îles. On trouve par exemple des biens complètement atypiques, sur lesquels sont érigés des bâtiments vieux de plusieurs siècles. Prévoyez tout de même 800 000 € minimum.

Sites de vente d’île privée

Pour acheter une île déserte, mieux vaut s’adresser à des professionnels. Les meilleures îles privées à acheter sont repérées par des agents immobiliers spécialisés. Il faut savoir qu’il y a aujourd’hui peut-être 10 000 îles à vendre dans le monde. Votre motivation première ne doit pas être le prix, mais ce que vous allez en faire.

Comptez-vous vous y retirer plusieurs jours dans l’année, ou avez-vous uniquement pour intention de réaliser une bonne opération immobilière ?

Avez-vous de l’argent à investir pour développer les infrastructures, ou souhaitez-vous une solution clé en main pour vous permette de profiter de votre île paradisiaque immédiatement.

Vous trouverez de nombreux sites de vente d’île privée sur Internet. Exactement comme pour acheter un appartement, vous ferez défiler sur votre écran le catalogue de l’agence immobilière. Effectuez votre sélection par filtre, en fonction du prix, de la localisation, du nombre de bâtiments existants….

Îles à vendre : attention aux pièges


Les possibilités d’accès

Une île paradisiaque pas chère, ça se trouve. Notamment en Polynésie française où l’on peut acheter un véritable joyau posé sur un écrin bleu turquoise. Seulement voilà, il s’agit d’un magnifique morceau de sable blanc accessible soit par hydravion, soit après 2 jours de bateau. La même constatation s’applique pour les îles à vendre en Écosse, au Canada ou en Bretagne. Un bijou de nature rien que pour soi, pas forcément loin des côtes, mais accessible uniquement par beau temps.

île à vendre

Si vous comptez acheter une île pour vous y rendre durant les vacances d’été en juillet août, alors effectivement les emplacements océaniques vous conviendront. Les transports en bateau sont toujours plus agréables en été. 

Mais existe-t-il déjà des services de bateau taxi ? Sans doute serez-vous obligé de vous acheter votre propre embarcation, et de fait de développer les infrastructures nécessaires pour accoster. À savoir, un ponton.

Les possibilités de construction

Acheter une île déserte, c’est bien si l’on est adepte du camping. Dans le cas contraire, il est préférable de prévoir certains aménagements, mais sont-ils possibles ? Pour accéder à une île, il faut donc y venir en bateau. Préoccupez-vous de savoir si un endroit est déjà prévu pour accoster. La présence d’une plage ne suffit pas à déclarer une île facile d’accès, il pourrait très bien y avoir une barrière de corail ou des rochers rendant l’arrivée par bateau impossible.

Vous pouvez également commander la construction d’un ponton. Mais renseignez-vous avant sur les prix. Pour faire des constructions, il faut de l’électricité. Il faut également permettre l’accès à des barges de transport d’une certaine envergure pour amener les matériaux nécessaires.

Il convient de prendre en compte l’aspect logistique des constructions, mais aussi réglementaire. On trouve sur le marché bon nombre d’îles privées à acheter, à bon prix, mais déclarées inconstructibles suite à des règles environnementales.

La réglementation locale

La réglementation locale en Grèce n’est pas la même qu’en France. Et même en France, on ne peut pas tout faire. Acheter une île déserte ne signifie pas en déclarer son indépendance, bien au contraire. Votre île restera sous la houlette d’une commune et de ses collectivités locales. Vous pourriez très bien vous retrouver avec une interdiction de construire au-delà d’une certaine surface.

Certains pays imposent des règles de construction afin de préserver l’emploi local. Vous pourriez par exemple être contraint de n’utiliser que du matériel acheté localement, même s’il est plus cher. Exactement comme vous le feriez pour un terrain à construire, allez rencontrer les autorités locales, et si possible rapprochez-vous d’un notaire afin de savoir exactement ce que vous pouvez faire sur votre île.

Eau, électricité

Pour construire et habiter, il faut de l’eau et de l’électricité. L’eau n’est pas vraiment un problème car il y en a tout autour, c’est plutôt l’eau douce qui est source de soucis. Vous pourrez toujours essayer de creuser un puits sur une île, vous tomberez toujours sur une eau avec un certain taux de salinité.

Jadis aux Maldives, les habitants récoltaient l’eau de pluie et l’eau de la rosée. De nos jours, les villages et hôtels de luxe possèdent des désalinisateurs d’eau. Vous serez sans doute faire pareil, en vous rappelant toutefois que ces machines ne peuvent fonctionner qu’avec de l’électricité. Cette électricité, vous pourrez la produire avec un générateur diesel, des éoliennes et/ou des panneaux solaires.

Si ces équipements sont déjà présents sur votre île, assurez-vous qu’ils sont en bon état de marche.

Le voisinage

Certaines îles privées ont tout de même un voisinage. Il peut s’agir d’habitants installés sur d’autres îles alentour depuis des générations, et qui considèrent que l’île déserte que vous venez d’acheter leur appartient. Certaines personnes pourraient être tentées de fouler votre sol lorsque vous n’y êtes pas.

Avant d’acheter une île, prenez le temps de rencontrer les populations alentour et de vous en faire des amis. Vous vous glisserez alors dans la peau des diplomates chargés d’établir des relations amicales avec les pays voisins. Vous serez véritablement le maître des lieux.

Louer une ile


Bon d’accord, à l’achat, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses. Mais si vous avez les moyens de vous payez un palace, pourquoi ne pas innover en louant carrément une île privée. Le paradis rien que pour vos beaux yeux et ceux de vos invités. Pour dix mille euros la nuit, on peut dormir dans une ville tout confort avec les services d’un chef à domicile.

Pour ce prix là, vous aurez en plus la beauté d’un lagon et un calme absolu, puisqu’il n’y aura personne d’autre dans les parages. Bien sûr, en fonction de la débauche de luxe, les prix peuvent grimper à des sommets déraisonnables. Les stars en quête d’anonymat ne jurent que par cette formule. Pourquoi pas vous ?

Mais où trouver ces cailloux du bout du monde ? Principalement dans l’archipel des Maldives, dans celui des Fidji, des Seychelles, au large des côtes d’Ibiza ou de Belize.

Louer une ile privée en Bretagne

Plus près de chez nous, et bien moins cher, on peut aussi jouer à Robinson en Bretagne. Par exemple, on trouve l’île à Bois face à Bréhat. Comme le dit la chanson, c’est une chambre avec vue. Une grande maison y est posée qui eut accueillir 15 personnes à dormir, 35 avec les dépendances.

De quoi organiser un anniversaire mémorable. Le plus, c’est qu’il n’est pas nécessaire de louer un hydravion pour y poser ses pieds. Il suffira d’attendre la marée basse et de prendre sa voiture… Ce sont des vacances pas comme les autres qui s’annoncent, et tout cela pour 700 euros la nuit en moyenne.

louer une ile

Même concept dans le Golf du Morbihan avec l’île de la Jument. Une maison magnifique à l’abri des regards accessible par un bateau amphibie. Avec ses nombreuses criques translucides, on se croirait à Tahiti. Comptez 3000 euros la semaine pour un dépaysement garanti.