Acheter une maison en Grèce en 2017: peut-on faire de bonnes affaires avec la crise ?



Acheter en Grèce, sans aller jusqu’à acheter une île, est-ce une bonne idée actuellement ? Les prix cassés qu’on peut trouver dans certains coins du pays laissent penser que oui, même si personne ne peut savoir à l’avance ce qu’investir dans l’immobilier en 2017 va donner. Ceux qui ont récemment eu le courage d’acheter un bien en Espagne le savent : les prix peuvent fluctuer très vite, dans un sens comme dans l’autre, rien n’étant certain en temps de crise immobilière. Ce qui est sur par contre, c’est que les maisons à vendre en Grèce sont nombreuses, qu’il est possible de trouver une villa de luxe à Mykonos à des tarifs défiant toute concurrence, et que le marché de l’immobilier dans les îles grecques repart à la hausse.


De très bonnes affaires à réaliser sur les villas


Difficile à croire, mais saviez vous qu’avec le prix d’un studio à Paris on peut se payer une maison de bord de mer dans certains coins d’Europe ? C’est la raison principale pour laquelle les étrangers investissent dans ces pays : les prix. Et ceux de la Grèce ont fondu comme neige au soleil, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Si le pays connaît des jours difficiles, cela ne se voit pas dans toutes les îles, et on continu à faire la fête à Mykonos ou à Santorin comme avant, car le pays possède un trésor que personne ne pourra lui enlever : la mer, et des milliers de kilomètres de côtes.



Où investir ?

Dans les îles bien sur. Les deux précédemment citées, même si elles sont très populaires ne sont pas les seules. Rhodes et Corfou, ainsi que Porto Heli leur tiennent également la dragée haute. L’occasion est belle de se payer une résidence secondaire pour aller passer ses vacances d’été en famille, le coût de la vie est actuellement bien plus bas que sur la côte d’azur, et encore, nous ne sommes pas encore retournés au drachme…

Ceux qui ont l’habitude d’acheter des biens immobiliers le savent : les bonnes affaires ne durent pas, ils faut donc les saisir lorsqu’elles se présentent. Je rappelle à tout hasard que les villas ont perdu à peu près 30% de leur valeur depuis le début de la crise. Mais les prix peuvent encore baissés, il va donc falloir trouver le bon timing pour ne pas réaliser un mauvais investissement. Et si la maison avec piscine avec vue sur l’océan n’était plus un rêve inaccessible ?


Acheter une ile privée en Grèce: le moment ou jamais ?


Tout se vend en ce moment en Grèce. La liste des privatisations est plus longue que mon bras. Pourquoi ne pas se laisser tenter par une petite île ? Mais il faudra quand même y mettre le prix, et ce genre d’investissement, même si les tarifs sont bradés ne sont réservés (quand même) qu’aux grandes fortunes. Car il n’y a pas tant d’îles que cela à vendre en Grèce, et les émirs et les stars de ciné comme Johnny Depp sont déjà sur le coup, donc… Par contre les russes le sont un peu moins, la faute au rouble.

Rappelons toutefois que le business de ventes d’îles privées en Grèce n’est pas nouveau, et que ce genre de transaction a toujours eu lieu là-bas. Et il y a de quoi faire : plus de 6000 îles sont répertoriées sur les cartes.

Comment connaître les îles à vendre ?

Le mieux est encore de passer par un site Internet qui est spécialisé en la matière. Ils sont nombreux sur le net à viser une clientèle avec beaucoup d’argent. La vente du patrimoine public par l’état attire les vautours, car les prix peuvent paraître bradés (sauf dans les zones très touristiques) pour qui suit le marché depuis longtemps. C’est donc le moment de surveiller ce qui va se céder dans les Cyclades notamment.

Investir en 2017 ou attendre la fin de la crise ?


C’est une vrai question, sauf que personne ne sait quand la crise va finir, et les hommes politiques ont beau nous dire que c’est pour demain, ils le disent depuis 5 ans déjà, donc il est normal de se méfier des promesses d’avenir radieux. Et puis il y a Athènes. Le pays a négocié une rallonge, mais cela veut-il dire qu’il est sorti d’affaire ? A lire certains économistes, la descente aux enfers reste inexorable. Si tel est le cas, que deviendront les investissements immobiliers des étrangers en Grèce ?

investir en grèce

Les acheteurs avancent donc un peu en aveugles, et doivent faire un numéro d’équilibriste pour espérer retomber sur leurs pattes, voire mieux encore. On se demande en effet si une plus value est possible à court terme, alors que la moins value paraît elle, être un peu plus dans les cordes de ce qu’il se passe là-bas en ce moment.

Attendre, oui mais

Est-ce reculer pour mieux sauter ? Ne vaut-il pas mieux profiter des prix bas aujourd’hui, par peur de laisser passer les bonnes affaires ? Ou est-ce déjà trop tard pour acheter ? C’est sur, un tient vaut mieux que deux tu l’auras, mais avec toutes ces élections et ces référendums, on avance plutôt à tâtons.

Notre conseil serait donc de se tenir encore un peu à l’écart de la Grèce pour le moment, quitte à investir quand les prix vont commencer à remonter. Ils seront le signe d’une embellie, et il faudra s’engouffrer dans la brèche avant qu’ils ne montent trop haut.

La crise fait des dégâts dans bien des foyers, pendant que d’autres se frottent les mains et font des affaires. Il en est ainsi depuis que le monde est monde. Tout est une question de cycles.