Commerce rentable: 20 idées de business à importer en France pour vous lancer en 2017 !



Monter un business rentable, c’est avant tout trouver la bonne idée, celle qui vous permettra rapidement de gagner de l’argent. Ouvrir un magasin avec des diplômes et des compétences associées c’est bien, se lancer dans les affaires dans un secteur porteur c’est mieux. Même si l’investissement facile et très rentable sera difficile à mettre en oeuvre, pourquoi ne pas regarder du côté des USA en allant chercher un service qui n’existe pas encore en France : un concept venu des Etats-Unis se transforme souvent en espèces sonnantes et trébuchantes. Pour des idées d’investissement en or, suivez le guide.


Idées de Business à importer en France


Comment se lancer dans le commerce ? En allant voir ailleurs ce qui se passe de bien, en s’en inspirant pour l’adapter sur notre sol. Partir de zéro et devenir riche est envisageable, à condition de ne pas se tromper dans son investissement.

Si innover peut se révéler être la poule aux oeufs d’or, il faut avoir les moyens de le faire. Utiliser des succès existants réduit les risques, surtout pour une première affaire. Les pays qui ont le vent en poupe sont bien sûr les USA et la Grande-Bretagne, mais d’autres bonnes idées de business rentables se trouvent aussi en Asie (Corée du Sud). Ce qu’il vous faut, c’est être le premier. Mieux vaut démarrer tôt que d’être à la traine des autres.


Des innovations technologiques en priorité

Quelle entreprise créer en 2017 ? Une qui nous fait regarder vers le futur. Quelques exemples : des vêtements intelligents qui nous émerveillent en changeant de couleur (Rainbow Winters), des jeux plus vrais que natures (Live Park), remixer l’ADN de chacun dans un parfum qui lui est propre (My DNA fragrance) en respectant l’écologie, utiliser l’ambiance sonore pour augmenter ses ventes (Meyer Sound).

Mais aussicréer une franchise qui aide les franchisés (une sorte de mise en abîme en quelque sorte avec FranchiseSmart), coacher des chefs d’entreprise (the Growth coach), aider les gens à trier leurs ordures de la bonne manière (Junk Removal), se servir du web pour mieux communiquer (Get Found in Town)… Bref les sources d’inspirations ne manquent pas dans le monde.



Rendre service

De quoi les gens ont-ils besoin ? Qu’on s’occupe d’eux. A vous de trouver la bonne formule pour les rendre heureux, et pour améliorer leur quotidien. Cela peut passer par la mise à disposition d’un véhicule pour un moment et non pas pour une journée comme le fait Zipcar. Principalement implantée dans les grandes villes américaines, la société grandit à vue d’oeil.

Le secteur de la santé est aussi à regarde de près, surtout quand il s’agit de faire baisser les factures relatives aux soins. C’est ce que propose l’agence de voyages Planet Hospital, en proposant des packages pour aller se soigner à bas prix dans les pays en voie de développement.

Et bien plus encore

Bien manger fait aussi partie des préoccupations de nos concitoyens. Et si la restauration rapide pouvait ne pas toujours être saturée de graisses ? C’est le concept de la franchise américaine Jamba Juice, qui ne sert que des mets équilibrés.

D’autres bonnes idées de service : débarrasser et aller mettre à la déchetterie les objets encombrants des particuliers, récupérer tous les centimes qui trainent dans toutes les poches et les transformer en bon d’achat, louer tout ce qu’il est possible comme une télévision, juste pour regarder un match par exemple, puis la rendre au coup de sifflet final (Rent A Center).

Mais aussi mettre à disposition des distributeurs automatiques de glaces (Moobella), aider à allumer le feu de cheminée du soir (Simple fire), à faire le dinner (Dream Dinners) et à ranger tout ce qui traine à la maison (The Container Store).

Qu’importer du pays de l’oncle Sam ?


monter un bon buisenessVous en voulez encore ? Alors on continu ! Même si elles ne passeront pas toutes le cap des 10 ans, ces boîtes ont eu le mérite d’innover et d’arriver dans un secteur ou il y avait encore de la place, en trouvant la bon matériau, en faisant baisser les coûts de fabrication, en respectant l’environnement, en utilisant des technologies novatrices.

Il fallait y penser :

  • revendre à bas coût des mariages annulés (Bridal Brokerage) afin de ne pas tout perdre lors du plus beau jour de sa vie.
  • Rendre la conduite en vélo plus sécurisée, en mettant des LED sur les roues pour être vu de tous, et en particulier des automobilistes la nuit (Revolights).
  • Créer des hôtels pour chien et des motels pour chats afin d’arrêter d’embêter vos voisins quand vous partez en vancances, avec tout le confort dont rêvent nos amis à poils.
  • Faire refroidir son café à la vitesse de l’éclair quand on n’a pas le temps d’attendre deux plombes qu’il refroidisse  (Coffee Joulies).
  • Mettre des machines à bière en self service là où il n’y a pas assez de bras pour les servir (Bottoms Up Beer). Mettre des distributeurs automatiques dans tous les taxis, ce qui aura pour but de rassasier le client et éventuellement de le faire taire (Taxi Treats).
  • Créer un textile qui supporte les flammes (Ubiqui Shield), des jeans écolos (Mefiver).

Qu’attendez-vous pour vous lancer ?


On vient de le voir, ce ne sont pas les idées qui manquent. Mais même si la petite lumière s’allume dans votre tête, ça ne suffit pas pour devenir entrepreneur. Il va falloir prendre un risque, chausser ses bottes de 7 lieues, et sauter dans le grand bain en ne craignant pas l’échec, car c’est de ses défaites que naissent ses plus grandes victoires (encore faut-il pouvoir vous relever financièrement, mais là c’est un autre débat).

La crise est là ? Vive la crise, c’est donc le bon moment pour démarrer, quand l’économie est au plus bas et avide de nouveautés (il n’y a qu’à voir la valorisation boursière des entreprises de biotechnologie).

La bonne stratégie à adopter

se lancer comme entrepreneurLe succès n’arrive pas par magie. Il faut avoir un plan de marche, et s’y tenir, même si l’idée est le début de tout. Attention toutefois : être indépendant apporte aussi son lot de difficultés et de remises en question, surtout quand on a quitté un emploi stable et rémunérateur pour cela. Mais comme le dit l’adage, qui ne tente rien n’a rien…

Quoi qu’il en soit, ne vous lancer pas avant d’avoir bien réfléchi aux points positifs et négatifs, de les avoir mis dans la balance avec vos objectifs à moyen terme. De plus, si vous êtes décidé à vous lancer, commencez à préparer votre avenir professionnel pendant que vous êtes encore en emploi, le soir et le week-end, afin d’être prêt le jour J. S’y prendre en amont permet aussi de s’apercevoir de ses erreurs éventuelles et de les corriger.

Il n’y a pas que les boucheries, poissonneries et fromageries qui sont rentables en France, la preuve ! Avec un peu d’imagination, on peut trouver la perle rare. Allez, au boulot !