Investissement Girardin: le dispositif de défiscalisation outre-mer continue !



Quand on veut jouer sur la fiscalité pour avoir une réduction d’impôt, l’immobilier reste celle, parmi les niches fiscales encore possibles avec les meilleurs atouts. Mais tous les placements dans la pierre ne se valent pas, et investir dans les DOM-TOM reste encore ce qui se fait de plus rentable actuellement, avec le dispositif Girardin qui est toujours en vigueur. Attention toutefois : un investissement outre-mer n’est pas toujours une bonne affaire, surtout quand on habite la métropole. Pour défiscaliser, il va falloir connaître la loi sur le bout des ongles.


Défiscalisation immobilière : les DOM-TOM épargnées


Pour permettre au gouvernement de faire des économies, les avantages fiscaux se réduisent comme peau de chagrin, sauf à investir en LMNP ou à investir dans le photovoltaïque. Mais pour l’économie de l’outre-mer, c’est une question de survie, raison pour laquelle ils persistent encore.

Le Girardin Immobilier reste donc en vie, sans oublier celui de Pinel qui passe à un plafonnement de 18000 euros (qui a succédé à la loi Duflot, avec un succès très relatif). Ces dispositifs sont complémentaires et peuvent donc être utilisés comme tels, dans les limites du plafonnement.


La loi Girardin


Pour l’instant rien ne bouge, et ce n’est pas une mauvaise nouvelle pour ceux qui espèrent des réductions d’impôts, et non un crédit du même type. Toutefois, si vous n’êtes pas sur place, choisissez bien votre intermédiaire, car la rentabilité d’un bien n’est pas toujours assuré, au regard des programmes immobiliers qui fleurissent un peu partout sous les tropiques, et pas toujours à bon escient.

Pour mémoire, on ne peut pas acheter n’importe quoi pour profiter de ces largesses : c’est soit de l’industrie, soit du logement social. Et dans ces domaines, il faut prendre en compte le risque de l’investissement : rien n’est gagné d’avance, surtout lorsqu’il s’agit de placer ses billes dans l’industriel. Si vous n’êtes pas un spécialiste de la question, nous vous conseillons donc la partie sociale (et en plus, vous contribuerez à construire des logements pour aider les populations locales).



Et pour les sociétés ?

Celles qui paient l’IS peuvent également en profiter. La déduction fiscale se fait de suite et sans plafond. Concrètement, tout ce que vous investissez en outre-mer dans ce cadre là est déductible du résultat.

Pourquoi Pinel marche mieux en outre-mer ?


Malgré les aménagements de la loi Duflot, le dispositif Pinel n’attire pas les foules en France métropolitaine. Pas assez ceci, ou trop de cela, bref, ceux qui ont connu les avantages de la loi Scellier ont toujours du mal à se remettre de sa disparition. Mais par delà les océans, le son de cloche est un peu différent, et tout ça grâce au relèvement de plafonds. espérons que cela va relancer le logement dans des territoires où ils font défaut, comme en Guyane. Là-bas plus qu’ailleurs, la defiscalisation prend tout son sens, en atteignant dans le meilleur des cas 29% du prix de l’acquisition.

investir en outre mer

C’est donc le moment de s’en servir pour investir à long terme, au moins sur 6 ans (jusqu’à 12). Et puis, rien ne dit qu’à l’heure de la retraite, on aura pas envie d’aller y poser ses valises, après avoir louer son bien quelques années. Buller à Tahiti n’est pas le plus mauvais des programmes…

Les dangers

Comme dans tout, la médaille à son revers. On pourrait citer l’économie qui a du mal à décoller, le chômage des jeunes, le climat qui déraille parfois complètement (typhons)… Il faut donc ne pas vous tromper d’île et d’emplacement.

Jusqu’à quand pourra t-on défiscaliser en France ? Peut-être que ces jours là sont comptés, et que bientôt ils seront intégralement remplacés par le crédit d’impôt. Pour Girardin, nous sommes au moins tranquille jusqu’en 2018.